Le plus sûr investissement c'est vous.

exemple utilisationnel de l'hypnose

Rédigé par Jeremy aucun commentaire


14 décembre 2017 Articles hypnose Oise


Catalepsie et lévitation du bras pour un sujet souffrant des symptômes phobo-obsessionels.Un exemple utilisationnel de l'hypnose. pour recadrer un problème. 13 décembre 2012

Catalepsie et lévitation du bras pour un sujet souffrant des symptômes phobo-obsessionels.
 
-Est-ce que vous avez gardé des souvenirs de la séance précédente ?
-oui c’était très agréable
-c’était très agréable. Pensez-vous être capable de retrouver…rapidement ou lentement…les sensations que vous avez déjà connu dans ce fauteuil ? (légère confusion)
- oui
-oui…
-oui voulez dire entrer en état d’hypnose ?
-entrer en état d’hypnose…peut être…à un moment ou un autre…au fait…est-ce que vous êtes confortable…ou est-ce que vous ne savez pas encore à quel moment vous allez…laissez cette lourdeur s’installer dans la paupière droite…ou la paupière gauche…ou les deux…
-(sourire)
-…et c’est tellement important de mieux ajuster votre corps dans ce fauteuil… (même cette attitude de résistance qui consiste à mobiliser le corps est recadrée comme un élément de coopération)
-…
-mais vous pouvez également prendre plaisir à résister…à cette idée même…si vous ne savez pas encore comment…vous allez…(pause)…accepter cette lourdeur et…ce confort…au fait…(pause)…est ce que vous êtes sur d’avoir les yeux ouverts ?
(Le sujet cligne les paupières et laisse quelques secondes ses yeux fermés)
-…c’est bien…et vous pouvez à chaque instant utiliser votre voix…et les mots dont vous pouvez vous servir…pour partager votre expérience…
-hmmm
-…et en même temps que vous pouvez accepter cette…lourdeur…dans vos paupières…
-(les paupières se ferment)
-…voilà, c’est bien…vous pouvez…à un moment ou à un autre…retrouver cette sensation dans votre main droite…retrouver cette sensation de légèreté…
-…
-au fait, est ce que vous êtes confortable ?
-oui
-…et c’est tellement agréable d’être confortable…
-…
-…et vous pouvez déjà prévoir ce qui va se passer…même si vous ne savez pas encore ce dont je veux parler…et votre inconscient le sait déjà…
-(léger sourire)
-…et vous pouvez savoir que dans un moment…je vais saisir votre poignet…et vous n’avez pas besoin d’être dérangé…de la même façon que vous pouvez ressentir encore mieux cette sensation dans votre main droite…et vous pouvez simplement…au fait est-ce que vous êtes confortable ?
-(signe affirmatif de la tête)
-…et c’est tellement agréable d’être confortable…et il y a cette détente dans votre main gauche…(le thérapeute saisit le poignet droit du sujet pour élever la main et l’avant bras à la hauteur de son visage)…voilà, c’est bien…simplement cette légèreté…et vous pouvez y prendre plaisir…
-(la tête du sujet se penche légèrement vers la droite alors que sa main droite reste placée là ou le thérapeute l’a laissée)
-…et il y a ce mouvement de votre tête vers…la légèreté de cette main droite….
-(le mouvement de la tête se fait maintenant vers la gauche)
-(le thérapeute se penche sur le côté pour être face à la main droite du sujet)…est-ce que votre main droite est confortable ?
-oui (faiblement)
-oui…(il se déplace de nouveau pour être maintenant face au sujet)…et est-ce que votre main gauche est bien détendue ?
-(signe affirmatif de la tête)
-hmmm…c’est bien…
-…
-…et peut être qu’à un moment ou à un autre…votre inconscient mettra encore plus de légèreté dans cette main…et de la détente dans votre main gauche…de plus en plus de détente…
-(la main droite se mobilise légèrement et se rapproche insensiblement du visage du sujet).
-…voilà, c’est bien…c’est très bien…encore plus de détente….dans cette main gauche…vers votre visage…
Les deux sensations sont mêlées pour mieux se renforcer
-(la main droite se rapproche de plus en plus du visage du sujet).
-…c’est bien…et vous ne savez pas à quel moment…ni à quel endroit cette main va toucher votre visage…peut être le menton…peut être le cou…peut être votre joue droite…peut être votre nez…peut être un autre endroit encore…
(La main ralentit son mouvement saccadé à mesure qu’elle se rapproche du visage)
-…et cela peut être agréable de ne pas savoir…tout en sachant que votre inconscient connait la réponse…car vous savez que vous pouvez faire confiance à votre inconscient…
-…
-…et il en est ainsi lorsque quelque chose change…vous pouvez hésiter et craindre d’aller jusqu’au bout…de la même façon que vous ne savez pas encore quelle partie de votre visage…votre main droite va toucher en premier…mais vous savez déjà que votre tête peut montrer ce léger mouvement vers l’avant…
(Après s’être arrêtée, la main se mobilise de nouveau)
-et vous allez bientôt savoir…c’est tellement agréable de savoir…
-(le bout des doigts touche le menton)
-…voila, c’est bien…vous savez maintenant…et votre inconscient vous a appris comment savoir…
-(la main du sujet reste fixé sur son visage)
-…et de nouveau votre inconscient peut remettre un peu de lourdeur dans cette main…
-(très léger mouvement de décollement de la main droite)
…et peut être vous pouvez être curieux de découvrir ce qui se passe de ce côté-là…(le thérapeute saisit le poignet gauche du sujet pour placer la main, l’avant bras et le bras dans la position ou était précédemment la main droite avant qu’elle ne se mobilise vers le visage du sujet).
-(la main gauche est en catalepsie)
-…voilà, c’est bien…c’est très bien…
Le mouvement de la main droite s’accélère)
-…et il y a maintenant cette légèreté dans votre main gauche…et cette légère lourdeur dans votre main droite…et vous pouvez vous poser la question de savoir si elles vont se toucher…
(Les deux mains sont à peu près au même niveau)
-…et cela peut être facilement résolu…
(Expression interrogative du sujet)
-…et vous ne savez pas encore…mais votre inconscient va vous aider…et vous ne savez pas encore comment…il peut mettre encore plus de lourdeur dans cette main droite…
-(la main droite descend, alors que la main gauche s’élève légèrement)
-…voilà, c’est bien…maintenant vous savez…et c’est tellement agréable de savoir…(le thérapeute prend le poignet droit et pose la main sur la cuisse droite du sujet)…et apprendre quelque chose de nouveau…même si vous ne savez pas encore comment cela peut vous être utile…mais cela n’a pas d’importance…est ce que vous êtes toujours confortable ?
-oui
-c’est bien, à un moment ou à un autre…à sa vitesse…votre inconscient peut remettre un peu de détente dans cette main gauche…d’abord lentement…
Léger mouvement de la main gauche)
-voilà c’est bien…d’abord lentement…et lorsque votre main gauche touchera le bras gauche de ce fauteuil…ou votre cuisse gauche…
(La main gauche redescend avec un mouvement saccadé)
-…et votre inconscient met ce mouvement saccadé dans votre main gauche…voilà, c’est bien…lorsque votre inconscient vous aura appris quel endroit votre main gauche va toucher en premier…voilà, c’est bien…et j’aimerais vous demander quelque chose…avant de vous réveiller complètement…
-oui
-…êtes vous d’accord…
-oui…
-…oui…j’aimerais vous demander de penser…que vous n’êtes pas en état d’hypnose actuellement…est ce que cela vous parait possible ?
-oui…
(La main continue à descendre)
…vous pourrez prendre deux ou trois grandes respirations avant d’ouvrir vos paupières…oui c’est bien…
(La main n’est pas loin de toucher le bras du fauteuil)
- …et revenir dans cette pièce tout à fait…oui, c’est bien…détendu et reposé…
(La main se pose sur le bras du fauteuil, le sujet respire profondément avant d’ouvrir les paupières)
-bonjour
-bonjour
-est ce que vos mains sont revenues ?
-oui ça va merci
-vous me parliez d’état d’hypnose ?
-comment ?
…vous avez été en état d’hypnose ?
-…je ne sais pas…il s’est passé des choses… dans les mains…
-…dans les mains ? Elles sont bien revenues ? bien confortable ?
-…
-oui ?
-je me sens bien
-vous vous sentez bien, c’est bien.

 


Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot mosv ? :
  • Jeremy Delahoche - Thérapeute, Coach et Hypnothérapeute à Clermont (Oise)